La montée de la télémédecine et de la TCCI

La montée de la télémédecine et de la TCCI

La technologie numérique a transformé notre façon d’effectuer nos opérations bancaires, de conduire, de magasiner, de voyager et de communiquer. Elle a amélioré notre sécurité personnelle et a simplifié nos vies. Par contre, l’accès numérique n’est pas la norme dans le secteur des soins de santé – du moins pas encore.

Le potentiel de la télémédecine

Aujourd’hui, la plupart des consultations médicales se tiennent dans un cabinet de médecin, une clinique ou un hôpital. Cela signifie que les patients sont limités à certains praticiens selon leur situation géographique. Par conséquent, ils sont de plus en plus nombreux à consulter des fournisseurs de soins de santé par Internet, au moyen de leur téléphone intelligent ou de leur ordinateur. Ce domaine croissant est appelé télémédecine.

À l’instar du magasinage en ligne, du partage de domicile et de la lecture vidéo en continu, qui ont connu un essor rapide, les consommateurs de soins de santé sont avides de la commodité sur demande. Dans une récente étude menée par l’Association médicale canadienne, 69 % des répondants ont affirmé qu’ils consulteraient virtuellement leur médecin pour certains de leurs rendez-vous si cette option leur était offerte. Parce que les soins de santé sont publics au Canada, ce marché n’a pas connu la même croissance qu’aux États-Unis ou en Europe, mais il possède un immense potentiel.

Un jour, la télémédecine donnera peut-être un accès sans précédent aux patients canadiens, qui pourraient notamment :

  • consulter un médecin de manière immédiate, sans prendre place dans une salle d’attente;
  • contacter des fournisseurs de services de la maison, du bureau ou pendant qu’ils sont en vacances;
  • atténuer les obstacles à l’accessibilité des soins pour les personnes âgées et celles qui vivent dans une collectivité éloignée ou ont un problème de santé mentale, pour qui la logistique des rendez-vous est difficile;
  • profiter d’un environnement plus réconfortant s’ils sont gênés de décrire leur état en personne.

La TCCI, une dépense maintenant admissible pour les participants au régime

Nous reconnaissons les avantages que présentent les soins de santé numériques pour vous et vos employés. Depuis janvier, nous sommes l’un des premiers fournisseurs d’assurance collective à considérer la thérapie cognitivo-comportementale sur Internet (TCCI) comme une dépense admissible. Les participants au régime d’assurance maladie complémentaire dont les garanties paramédicales couvrent les soins psychologiques peuvent demander le règlement de leurs frais de TCCI. Ils disposent ainsi d’un autre moyen d’accéder au soutien d’un thérapeute.

Les participants au régime peuvent accéder à la TCCI en cliquant sur un lien dans leur site Clic AvantagesMC. Ils peuvent y apprendre le fonctionnement du programme, son coût et la façon de s’y inscrire. Une fois inscrits, ils suivent une série de modules sous la direction d’un thérapeute.

Les frais de TCCI sont compris dans la limite d’assurance prévue pour les soins psychologiques aux termes de la garantie de soins paramédicaux.

Pour en savoir plus, communiquez avec le Centre de service à la clientèle (Collective) ou avec votre conseiller en assurance collective.