Conduite hivernale : la sécurité routière en 3 étapes

Neige. Gadoue. Grésil. C’est ce qui vous attend sur la chaussée pendant les mois glaciaux de l’hiver. Que vous soyez un conducteur aguerri ou que vous affrontiez les routes enneigées pour la première fois, ces trucs de base vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté pour arriver à destination en toute sécurité.

Truc de conduite hivernale no 1 – Préparez votre véhicule

  • Installez des pneus d’hiver. Par temps froid, les pneus d’hiver offrent jusqu’à 50 % plus de traction que les pneus quatre saisons et valent largement l’investissement.
  • Ayez une réserve de liquide lave-glace (dégivrage jusqu’à -40 °C) et remplissez votre réservoir avant les longs trajets.
  • Remplacez les balais d’essuie-glaces qui laissent des traces sur votre pare-brise.
  • Gardez dans la voiture un grattoir, une pelle légère et une trousse d’urgence.
  • Prévoyez une mise au point de votre véhicule avant l’hiver pour vous assurer que votre batterie, vos freins et les autres systèmes essentiels sont prêts à affronter les routes enneigées.

Truc de conduite hivernale no 2 – Planifiez votre itinéraire

  • Avant de prendre le volant, renseignez-vous sur les conditions météorologiques et routières de votre emplacement actuel, de votre destination et du chemin pour vous y rendre.
  • Prévoyez plus de temps que d’habitude, au cas où les conditions météorologiques se détériorent.
  • Optez pour les routes principales qui sont prioritaires pour le déneigement et l’épandage d’abrasifs, au lieu d’emprunter des routes panoramiques peu utilisées.
  • Dans les conditions extrêmes, la solution la plus sécuritaire est de retarder ou de reporter votre déplacement.

Truc de conduite hivernale no 3 – Ajustez votre façon de conduire

  • En hiver, vous devriez accélérer graduellement, garder une pression constante sur l’accélérateur et freiner doucement et à l’avance pour éviter les dérapages.
  • Assurez-vous de bien voir et d’être vu. Enlevez toute la neige et la glace qui recouvrent les vitres et la surface de votre véhicule pour que vous et les autres conducteurs derrière vous ayez une bonne visibilité.
  • Pour plus de sécurité, gardez vos phares et vos feux arrière allumés, même le jour.
  • Désactivez le régulateur de vitesse si la route est mouillée, glacée ou enneigée. Vous ne ressentirez pas la perte de traction si votre pied n’est pas sur l’accélérateur.
  • Par-dessus tout, ajustez toujours votre vitesse selon les conditions routières.

Maintenant que vous savez comment vous préparer à la conduite hivernale, découvrez d’autres trucs pour être en sécurité au volant toute l’année, et économiser quelques dollars par la même occasion.