Quelle est l’incidence de l’inflation sur vos placements?

Vous avez des questions sur l’inflation?

La hausse rapide des prix des biens et services, tant au Canada qu’à l’étranger, a fait les manchettes tout au long de 2021. De plus, de toute évidence, les prix intérieurs devraient continuer à dépasser la fourchette d’inflation cible de la Banque du Canada jusqu’en 2022, voire au-delà.

En ce qui a trait à vos placements, l’inflation est-elle un sujet de préoccupation? Comme pour tout aspect des marchés financiers et de l’économie, une mise en contexte peut être très utile. Nous nous penchons ci-dessous sur ce que cela pourrait signifier pour vous et votre argent.

Qu’est-ce que l’inflation?

Il existe de nombreux indicateurs qui aident les économistes et les investisseurs à surveiller la santé générale de l’économie; les taux de chômage et de croissance de l’emploi, le produit intérieur brut (PIB), les déficits et les excédents commerciaux, pour n’en citer que quelques-uns. Non seulement la liste est longue, mais chacun peut raconter une histoire différente à un moment précis, pour en rajouter en complexité.

L’inflation est un indicateur qui suscite beaucoup d’attention en ce moment. À la base, l’inflation mesure l’évolution des prix dans le temps et son rapport avec le « pouvoir d’achat » de l’argent. Autrement dit, combien une somme d’argent donnée permet-elle d’acheter au fil du temps?

L’inflation est souvent représentée par la variation en pourcentage de l’indice des prix à la consommation (IPC). L’IPC mesure le coût d’un panier de 700 biens et services sélectionnés, dont l’épicerie, l’essence, les meubles, les vêtements et les loisirs.

Le mandat actuel de la Banque du Canada est de maintenir l’inflation (ou le coût croissant de ce panier) entre 1 % et 3 %, annuellement. Pour ce faire, elle utilise les mécanismes d’intervention dont elle dispose, notamment le pouvoir de modifier les taux d’intérêt.

Pourquoi l’inflation augmente-t-elle?

L’année 2021 a été marquée par une transformation radicale de l’activité économique, en particulier lorsque les restrictions liées à la pandémie ont commencé à être levées au Canada et dans le monde. Les perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales qui en ont résulté ont créé des conditions propices à l’inflation.

Les épidémies régionales de virus, la pénurie de matières premières et les préoccupations relatives à l’approvisionnement en énergie sont tous des obstacles à la mise à disposition de biens et de services lorsque la demande des consommateurs reprend. Moins de biens signifie des prix plus élevés pour ces biens limités.

Parallèlement, des dépenses publiques sans précédent, combinées aux achats continus d’obligations par la Banque du Canada et à des taux d’intérêt plus bas que jamais, ont injecté des milliards de dollars dans le système financier pour soutenir l’économie pendant la pandémie. Ces mesures de relance ont contribué à alimenter la demande alors même que les prix augmentaient.

L’inflation est supérieure à la fourchette cible de la Banque du Canada depuis avril 2021, et elle devrait rester élevée en 2022. La bonne nouvelle est que la banque a déclaré qu’elle maintiendrait les taux d’intérêt à un niveau proche de zéro afin de soutenir la reprise économique du Canada après les répercussions de la pandémie, et qu’elle ne prévoit pas de hausse des taux avant le printemps ou l’été 2022. Les décideurs politiques voient les pressions inflationnistes s’atténuer, car les prix ne sont plus comparés aux creux de la pandémie et les goulots d’étranglement de l’approvisionnement se résorbent. Comme le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, l’a fait remarquer en octobre 2021 : « Cela pourrait prendre un peu plus de temps, mais nous continuons à croire qu’il y a de bonnes raisons pour que les répercussions de ces perturbations d’approvisionnement sur l’inflation soient temporaires, et qu’il y a de bonnes raisons de croire que la reprise économique va poursuivre sur son élan ».

Qu’est-ce que cela signifie pour vos placements?

L’inflation signifie une hausse des prix à la consommation et, à un moment donné, une hausse possible des taux d’intérêt. Plus ils sont élevés et plus ils persistent, plus il sera difficile d’atteindre vos objectifs au fil du temps. Les sommes que vous devrez épargner pour atteindre vos objectifs doivent au moins suivre l’inflation, sinon votre épargne s’érodera, car les prix des biens et services courants augmentent à long terme en raison de l’inflation.

Soyons francs, garder votre argent dans un compte bancaire (ou sous son matelas!) n’offre aucune protection contre l’inflation.

Que pouvez-vous faire?

La meilleure façon de se prémunir contre l’inflation est de veiller à ce que l’on ait dès le départ une solide feuille de route financière — comprenant un portefeuille de placement diversifié, avec une certaine exposition aux actions. Les actions de votre portefeuille offriront des possibilités de croissance, tandis que les éléments d’actif à revenu fixe serviront de contrepoids. (Le rapport entre les titres à revenu fixe et les actions dépendra de votre propre tolérance au risque et de vos objectifs de placement. Un représentant* de Co-operators se fera un plaisir de vous aider.)

Si vous êtes à la retraite et qu’un revenu fixe fait partie de votre scénario financier, il est particulièrement important de parler régulièrement à votre représentant pour vous assurer que vos placements suivent l’inflation.

C’est toujours une bonne idée d’épargner plus que ce dont vous pensez avoir besoin. Commencez dès que vous le pouvez pour maximiser la croissance composée. Il est également important de diminuer autant que possible vos dettes personnelles, afin que vous puissiez continuer à les rembourser si les taux d’intérêt augmentent.

Chez Co-operators, les fonds communs de placement ou les fonds distincts que nous recommandons sont fondés sur votre situation et votre profil de placement, tandis que la composition de chaque fonds est choisie par un gestionnaire de portefeuille professionnel pour atteindre l’objectif souhaité. En d’autres termes, il faut prendre en compte tous les risques liés à vos placements, y compris l’inflation.

Pour en savoir plus et accéder à d’autres ressources, consultez la page Regard sur les marchés et le Centre de ressources. Vous pouvez également lire les articles hebdomadaires Le point sur les placements afin d’avoir plus de renseignements sur les dernières nouvelles ayant une influence sur les marchés financiers.

* Au Québec, les représentants autorisés sont des conseillers en sécurité financière dûment certifiés par l’Autorité des marchés financiers.

L’information contenue dans le présent document provient de sources dignes de foi; cependant, nous ne pouvons en confirmer l’exactitude ni l’exhaustivité. Elle ne doit pas être considérée comme une source de conseils fiscaux personnels. Comme nous ne sommes pas des conseillers fiscaux, nous recommandons aux clients de demander l’avis d’un conseiller fiscal indépendant pour toute question d’ordre fiscal. Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. partout au Canada, sauf au Québec et dans les territoires. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Consultez la page www.cooperators.ca/vie-privee.aspx pour en savoir plus. Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée.