Du 18 au 22 mai 2020

Les dernières nouvelles

Les marchés boursiers nord-américains ont continué d’évoluer en montagnes russes

L’incohérence était la seule constante sur laquelle les investisseurs pouvaient compter la semaine dernière, les principaux marchés boursiers nord-américains ayant enregistré des gains et des pertes considérables tout au long de la semaine. Au Canada, l’indice composé S&P/TSX était fermé lundi pour la fête de la Reine, mais au sud de la frontière, l’indice Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 3,9 % (plus de 900 points), le S&P 500 a progressé de 3,2 % tandis que le Nasdaq était également en hausse de 2,4 %. Cette ascension était soutenue en grande partie par l’annonce que la société américaine de biotechnologie Moderna avait obtenu des résultats positifs lors des premiers essais de son vaccin expérimental contre la COVID-19 sur les humains. Cependant les marchés ont de nouveau chuté mardi, après la publication d’un article de STAT (en anglais seulement) remettant en question le manque de données critiques dans les rapports de Moderna. Le reste de la semaine a continué d’être marqué par des hauts et des bas alors que les investisseurs digéraient les commentaires du président de la Réserve fédérale ainsi que les données économiques du ministère du Travail des États-Unis qui faisaient état de 2,44 millions de demandes de prestations de chômage supplémentaires pour la semaine terminée le 16 mai.

Le pétrole a connu l’une de ses meilleures semaines depuis sa chute historique en avril

Les prix du pétrole ont rebondi en mai, avec une remontée des indices de référence West Texas Intermediate et Brent de 82 % et de 38 %, respectivement. La reprise a été particulièrement vigoureuse la semaine dernière, lorsque les prix du brut américain ont progressé pendant six jours consécutifs (à partir de jeudi) pour atteindre un sommet sur 10 semaines le mercredi suivant.

L’Administration de l’information sur l’énergie des États-Unis a annoncé que les stocks de brut dans l’un des principaux centres de stockage du pays à Cushing, Oklahoma, ont diminué de 5,5 millions de barils. Les réductions de production mises en œuvre le 1er mai, conjuguées à une augmentation de la demande accompagnant le déconfinement, semblent donc avoir l’effet escompté souhaité sur l’industrie.

Le taux d’inflation canadien a diminué pour la première fois depuis 2009

Au Canada, le taux d’inflation annualisé a baissé de 0,2 % en avril selon le rapport de l’indice des prix à la consommation de Statistique Canada. Les prix des biens de consommation ont chuté dans la plupart des catégories en raison des restrictions imposées aux entreprises et à l’économie pour lutter contre la pandémie de COVID-19. L’essence, qui a chuté de près de 40 %, les voyages et le tourisme, qui ont perdu 10 %, et l’habillement au détail, qui a baissé de près de 6 % d’une année à l’autre, ont accusé les plus fortes baisses de prix.

Le Sénat américain approuve une loi visant à restreindre l’accès des entreprises chinoises aux marchés boursiers américains

La semaine dernière, le Sénat américain a approuvé un nouveau projet de loi – la Holding Foreign Companies Accountable Act – selon lequel les entreprises devront prouver qu’elles ne sont pas détenues ou contrôlées par un gouvernement étranger avant de pouvoir inscrire leurs actions à la cote des bourses américaines. Ces sociétés devront également se soumettre aux audits du Public Company Accounting Oversight Board. Bien que la loi puisse être appliquée à toute société étrangère cherchant à accéder aux capitaux américains, elle vise principalement la Chine. Le projet de loi, qui a été coparrainé par le sénateur républicain John Kennedy et le sénateur démocrate Chris Van Hollen, doit être adopté par la Chambre des représentants puis être signé par le président américain pour entrer en vigueur. S’exprimant devant le Sénat, le sénateur Kennedy a déclaré qu’il ne voulait pas entrer dans une nouvelle guerre froide, mais qu’il souhaitait, comme tout le monde selon lui, que la Chine respecte les règles.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 14 913,64 1,88 % -12,60 %
Dow Jones Industrial Average 24 465,16 3,29 % -14,27 %
Indice S&P 500 2 955,45 3,20 % -8,52 %
Indice composé NASDAQ 9 324,59 3,44 % 3,29 %
MSCI EAEO 1 641,59 2,94 % -19,41 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 0,51 % -0,03 % -1,19 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 0,66 % 0,02 % -1,26 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 33,25 12,98 % -45,67 %
Dollar canadien 0,7135 $ US 0,56 % -7,33 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 22 mai 2020. Sources : www.bloomberg.com, www.msci.com, www.bankofcanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Rapports économiques : Les marchés réagiront probablement à une série de rapports couvrant le logement, l’industrie manufacturière, l’emploi, la production de pétrole, le commerce et les dépenses de consommation aux États-Unis, qui seront publiés tout au long de la semaine. La mise à jour sur le produit intérieur brut du premier trimestre prévue pour vendredi donnera également aux investisseurs un aperçu plus approfondi de l’activité économique canadienne au premier trimestre de 2020.

Dates importantes

  • 1er juin : Date limite de dépôt des déclarations de revenus de 2019
  • 3 juin : Annonce du taux directeur de la Banque du Canada
  • Du 9 au 10 juin : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine

À retenir

On ne peut investir sans risque. Se doter d’un plan de placement orienté vers ses propres buts et objectifs – et s’y tenir – constitue la meilleure défense contre les inévitables baisses du marché.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Co-operators Compagnie d’assurance-vie s’engage à protéger la vie privée de ses clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de ses affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.