Du 27 au 31 juillet 2020

Les dernières nouvelles

Le secteur technologique a maintenu les marchés boursiers à flot pendant une semaine houleuse

Les investisseurs ont suivi de près les événements aux États-Unis, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a continué d’augmenter partout dans le pays et que les négociations des législateurs américains butaient sur les détails d’un projet de loi visant à stimuler la relance économique. La fin des prestations de chômage d’urgence prévue vendredi et l’incertitude qui plane sur l’ajout d’aides fiscales supplémentaires pour stimuler la plus grande économie du monde ont ralenti les marchés toute la semaine.

Les actions des sociétés technologiques ont continué de séduire les investisseurs. Shopify a réalisé des gains importants au T2, contribuant à faire croître l’indice TSX de près de 200 points mercredi. Les résultats annoncés par Amazon, Apple et Facebook jeudi en fin de journée ont dépassé les attentes déjà extrêmement élevées des investisseurs et ont stimulé les marchés boursiers américains jusqu’à l’ouverture des séances de vendredi.

La Réserve fédérale américaine (la Fed) a maintenu ses taux proches de zéro pour soutenir la reprise économique

La Fed a annoncé mercredi qu’elle maintiendrait les taux d’intérêt près de zéro et s’est engagée à utiliser tous les outils à sa disposition pour soutenir la reprise économique. Voici un extrait de l’annonce de cette politique : « La crise sanitaire actuelle pèsera lourdement sur l’activité économique, l’emploi et l’inflation à court terme, et présente des risques considérables sur les perspectives économiques à moyen terme... Le comité compte maintenir cette fourchette cible jusqu’à ce que l’économie ait surmonté les récents événements et soit en voie d’atteindre les objectifs de plein-emploi et de stabilité des prix. » L’annonce de la Fed a eu un effet salutaire, notamment sur marchés boursiers nord-américains qui ont terminé la journée de mercredi sur une note positive.

Aux États-Unis, la production économique et l’emploi ont chuté au T2

Les marchés ont chuté tôt jeudi alors que le ministère du Commerce des États-Unis a publié les données du T2, marquant le plus fort repli depuis des décennies en raison des répercussions du confinement sur les entreprises. Le produit intérieur brut (PIB) a chuté de 9,5 % par rapport au T1, pour un rythme annualisé de 32,9 %, alors que les dépenses personnelles étaient au point mort. Dans un autre rapport, le ministère du Travail des États-Unis indique que le nombre d’Américains ayant demandé des allocations de chômage a augmenté pour une deuxième semaine consécutive.

L’économie canadienne a progressé en mai et en juin

Vendredi, Statistique Canada a publié des données indiquant que l’économie a progressé de 4,5 % en mai, au-delà des attentes des économistes. En effet, le commerce de détail a repris du poil de la bête depuis les mesures de confinement de mars et d’avril. Des estimations préliminaires de l’agence gouvernementale montrent que l’économie a continué de croître de 5 % en juin, sans toutefois compenser la perte de 12 % pour le trimestre complet. Les données de juin, et de l’ensemble du T2, seront publiées à la fin août.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 16 169,21 1,08 % -5,24 %
Dow Jones Industrial Average 26 428,32 -0,16 % -7,39 %
Indice S&P 500 3 271,12 1,73 % 1,25 %
Indice composé NASDAQ 10 745,27 3,69 % 19,76 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 0,46 % -0,04 % -1,24 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 0,55 % -0,04 % -1,37 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 40,27 -2,47 % -34,20 %
Dollar canadien 0,7460 $ US 0,12 % -3,10 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 31 juillet 2020. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Rapports économiques : Les marchés réagiront probablement tout au long de la semaine à une série de rapports couvrant l’industrie manufacturière, le logement, la production de pétrole, le commerce et l’emploi, alors que les investisseurs auront plus d’information sur la reprise économie au Canada et aux États-Unis.

Dates importantes

  • 9 septembre : Annonce du taux directeur de la Banque du Canada
  • 15 et 16 septembre : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine
  • 3 novembre : Élection présidentielle américaine

À retenir

Pour atteindre vos objectifs financiers à long terme, il est à la fois important et rassurant de vous doter d’un plan qui inclut des placements gérés par des professionnels. Les gestionnaires de fonds avec qui nous faisons affaire ont déjà traversé des périodes d’incertitude boursière. Ils comprennent les marchés, s’appuient sur des stratégies solides et adoptent une approche éprouvée conçue pour résister aux fluctuations.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Co-operators Compagnie d’assurance-vie s’engage à protéger la vie privée de ses clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de ses affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.