Du 6 au 10 avril 2020

Les dernières nouvelles

Les marchés mondiaux ont progressé grâce à des nouvelles positives entourant la COVID-19

Les signes témoignant des progrès réalisés dans les principaux points chauds grâce aux efforts mondiaux pour contenir la COVID-19 ont aidé les marchés à remonter la pente tout au long de la semaine. Les États-Unis ont fait état d’un ralentissement de leur taux d’infection, tandis que l’Italie a enregistré son plus bas nombre de nouveaux cas depuis la mi-mars. En Chine, Wuhan a levé ses mesures de confinement, et les trains et les vols de passagers ont pu de nouveau quitter la ville. La Chine a mis en place des mesures strictes pour suivre les mouvements et prévenir une seconde vague de contagion.

Les marchés sont restés solides jusqu’au début de la journée de jeudi, après l’annonce par la Réserve fédérale américaine (la Fed) d’une initiative de 2,3 billions de dollars américains pour aider les gouvernements locaux ainsi que les petites et moyennes entreprises. La Fed permettra aux banques d’offrir des prêts sur quatre ans aux entreprises comptant jusqu’à 10 000 employés. Les banques peuvent également acheter directement des obligations auprès des États, des comtés et des villes pour les aider à mobiliser des fonds pour faire face à la crise sanitaire.

Le pétrole au centre de l’attention

Jeudi, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires ont conclu un accord pour réduire la production de pétrole afin de contenir l’effondrement des prix provoqué par la COVID-19 et la guerre des prix entre les producteurs de pétrole saoudiens et russes. Plus tôt dans la semaine, le président américain Donald Trump, qui avait tenté de négocier un accord entre l’Arabie saoudite et la Russie, a annoncé que les États-Unis réduiraient leur production de plus d’un million de barils par jour afin de soutenir les prix du pétrole.

Également plus tôt dans la semaine, le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a déclaré que l’effondrement des prix du pétrole, ainsi que la récession économique mondiale provoquée par la COVID-19, représentent le plus grand défi de l’histoire moderne de la province. Il a averti qu’il existe une « possibilité très réelle » que les prix des produits énergétiques de l’Alberta deviennent négatifs. « Je ne peux pas surestimer la gravité des implications de cette situation pour les emplois, l’économie et la sécurité financière des Albertains », a déclaré M. Kenney.

Le Canada et les États-Unis ont annoncé une hausse du chômage

Selon Statistique Canada, l’économie a perdu 1,01 million d’emplois en mars, la plus forte baisse mensuelle depuis 1976. Le taux de chômage est passé de 5,6 % en février à 7,8 %. Plus de 4 millions de Canadiens ont demandé un soutien au revenu d’urgence depuis que le gouvernement a commencé à prendre des mesures pour ralentir la propagation de la COVID-19.

Le ministère du Travail des États-Unis a indiqué que 6,6 millions de personnes ont demandé des prestations de chômage au cours de la semaine précédente, soit le deuxième plus grand nombre de demandes initiales d’assurance-emploi depuis que le pays a entrepris un suivi des données en 1967. Plus de 16 millions d’Américains ont demandé des prestations de chômage au cours des trois dernières semaines.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 14 166,63 9,49 % -16,89 %
Dow Jones Industrial Average 23 719,37 12,67 % -16,89 %
Indice S&P 500 2 789,82 12,10 % -13,65 %
Indice composé NASDAQ 8 153,58 10,59 % -9,13 %
MSCI EAEO 1 606,93 8,06 % -21,11 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 0,76 % 0,05 % -0,94 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 0,73 % 0,11 % -1,19 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 22,76 -19,69 % -62,81 %
Dollar canadien 0,7151 $ US 1,13 % -7,12 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 9 avril 2020. Sources : www.bloomberg.com, www.msci.com, www.bankofcanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Annonce du taux directeur par la Banque du Canada et publication du Rapport sur la politique monétair

La Banque du Canada devrait publier mercredi sa mise à jour trimestrielle sur la politique monétaire. La Banque avait auparavant laissé entendre qu’elle se préparait à rajuster sa politique au besoin afin de soutenir la croissance économique et de maintenant l’inflation au taux cible tandis que le pays fait face aux conséquences de la COVID-19.

À retenir

Se concentrer sur les résultats à long terme. Les gestionnaires de fonds avec qui nous faisons affaire ont déjà traversé des périodes d’incertitude boursière. Ils comprennent les marchés, s’appuient sur des stratégies solides et adoptent une approche éprouvée conçue pour résister aux fluctuations.

Dates importantes

  • 28-29 avril : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine
  • 1er juin : Date limite de dépôt des déclarations de revenus de 2019

Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Co-operators Compagnie d’assurance-vie s’engage à protéger la vie privée de ses clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de ses affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.