Du 13 au 17 avril 2020

Les dernières nouvelles

Les données économiques et les rapports financiers ont inquiété les investisseurs

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié cette semaine son rapport Perspectives de l’économie mondiale 2020, dans lequel il suppose une contraction de 3 % de l’économie mondiale cette année. Le cas échéant, cela marquerait le plus important recul depuis la Grande Dépression des années 1930. Si le rapport prévoit un rebond pour 2021, avec un taux de croissance de 5,8 %, il met aussi en garde que l’« incertitude extrême » quant à l’issue de la pandémie de COVID-19 pourrait entraîner une croissance plus faible que prévu. Pour le Canada en particulier, le FMI annonce un recul du produit intérieur brut (PIB) de 6,2 % cette année.

En mars, les ventes au détail aux États-Unis ont plongé de 8,7 % par rapport au mois précédent, la plus forte baisse jamais enregistrée depuis que le Bureau du recensement a commencé à recueillir des données en 1992. Les ventes de vêtements et d’accessoires ont connu le pire repli, de plus de 50 %, tandis que les restaurants et les bars ont perdu 26,5 % de leur chiffre d’affaires. Le seul point positif est l’augmentation de 26,7 % des ventes des épiceries.

D’autres données économiques en provenance des États-Unis témoignent du plus important fléchissement de la production industrielle en un seul mois depuis 1946 en mars. Elles révèlent aussi que le sentiment des constructeurs de résidences aux États-Unis a atteint son plus bas point en huit ans, et que 5,2 millions d’Américains supplémentaires ont déposé une demande pour leur première semaine de prestations de chômage.

L’OPEP et ses alliés ont convenu de réduire la production

Lors d’une réunion le 12 avril, l’Arabie saoudite et la Russie ont mis fin à leur guerre des prix du pétrole, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés ayant convenu de réduire la production de 9,7 millions de barils par jour (Mb/j) en mai et en juin. Ils prévoient par la suite de réduire la production de 7,7 Mb/j au cours des six mois qui suivent, puis de 5,58 Mb/j jusqu’en avril 2022. La réduction immédiate de 9,7 Mb/j équivaut à 10 % de l’offre mondiale.

Malgré cet accord, le prix du pétrole (pétrole brut WTI) a clôturé deux fois sous les 20 $ US le baril la semaine dernière, les prévisions selon lesquelles la demande tombera à son plus bas niveau en 30 ans étant plus convaincantes pour les investisseurs que la réduction de la production. Même à 10 %, l’OPEP et ses alliés produiront toujours plus que la demande mondiale actuelle.

La Banque du Canada maintient son taux du financement à un jour

Comme prévu, après trois réductions d’urgence du taux directeur depuis le début de l’épidémie de COVID-19, la Banque du Canada a maintenu son taux de financement à un jour à 0,25 %. La banque centrale considère le taux actuel comme sa « valeur plancher », ce qui signifie qu’elle n’a pas de plan immédiat pour réduire le taux à zéro ou en territoire négatif. Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, a déclaré : « L’économie canadienne subit en ce moment une contraction marquée et rapide. Le choc touche tous les pays, mais ceux qui produisent des matières premières comme le Canada sont frappés deux fois. À très court terme, les décideurs publics ne peuvent pas faire beaucoup plus que d’amortir le coup. »

M. Poloz a également observé que les marchés du crédit restent tendus et que la banque va étendre ses programmes d’achat d’actifs, notamment en prévoyant d’acheter jusqu’à 50 milliards de dollars d’obligations provinciales et jusqu’à 10 milliards de dollars d’obligations de sociétés de qualité sur le marché secondaire.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 14 359,88 1,36 % -15,84 %
Dow Jones Industrial Average 24 242,49 2,21 % -15,05 %
Indice S&P 500 2 874,56 3,04 % -11,03 %
Indice composé NASDAQ 8 650,14 6,09 % -3,59 %
MSCI EAEO 1 622,30 0,96 % -20,36 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 0,64 % -0,12 % -1.06 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 0,65 % -0,08 % -1,27 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 18,27 -19,73 % -70,15 %
Dollar canadien 0,7124 $ US -0,38 % -7,47 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 17 avril 2020. Sources : www.bloomberg.com, www.msci.com, www.bankofcanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Une semaine chargée en rapports économiques

Les rapports sur les ventes en gros et au détail, l’inflation et le marché de l’habitation donneront aux épargnants les principales données pour comprendre l’économie canadienne. Les États-Unis devraient également publier leurs données sur le logement, les réserves de pétrole, l’industrie manufacturière et l’emploi cette semaine.

À retenir

Les marchés demeureront instables. La bonne nouvelle, c’est que nos gestionnaires de fonds sont des experts, dotés de stratégies à long terme conçues pour résister aux baisses du marché.

Dates importantes

  • 28-29 avril : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine
  • 14 mai : Publication de la Revue du système financier de la Banque du Canada
  • 1 juin : Date limite de dépôt des déclarations de revenus de 2019
  • 3 juin : Annonce du taux directeur de la Banque du Canada

Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Co-operators Compagnie d’assurance-vie s’engage à protéger la vie privée de ses clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de ses affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.